Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Maisons du Monde: 40 à 50 magasins menacés d’ici 2026

Après la liquidation judiciaire d’Habitat, Maisons du Monde adopte une nouvelle stratégie pour maintenir ses profits dans un monde de la décoration en crise. La direction a annoncé “40 à 50 fermetures ou transferts de magasins” d'ici à 2026.
Partager

L’opération a un double objectif : réaliser 85 milliards d’euros d’économie et reconstituer un réseau de 400 magasins d’ici 2026.

L’enseigne compte actuellement 350 magasins dans le monde et réalise 55% de son chiffre d’affaires en France (avec 227 magasins). Dans un communiqué, la direction détaille une conjoncture compliquée pour le secteur  de la décoration, qui a vu ses ventes baisser de 9% en 2023. 

Pour parvenir à son objectif, la direction a identifié entre 40 et 50 magasins qui n’étaient pas assez rentables. L’annonce a semé un vent de panique chez les salariés. Le groupe affirme que seulement une “infime partie” de ces magasins devrait fermer définitivement. Afin d’atteindre son ambition de 400 points de vente d’ici 2026, la stratégie consistera à céder des magasins sous forme de franchise. Un procédé déjà employé dans la grande distribution par Carrefour notamment. Ainsi, le réseau de Maison du monde sera composé de 30% de magasins franchisés.

Qu’est ce qu’une franchise ? 

Le contrat de franchise permet à un gérant d’exploiter un fonds de commerce sous l’enseigne de la marque, soit en tant que propriétaire, soit en tant que locataire. Il paye en contrepartie une redevance de franchise et doit respecter un certain nombre de clauses inscrites dans son contrat de franchise. 

Ce système est de plus en plus utilisé par les grands groupes du commerce (habillement/supermarché/bricolage…). Une aubaine pour les dirigeants de ces entreprises, beaucoup moins pour les salariés qui perdent de nombreux avantages sociaux.

Une autre partie des économies sera réalisée par une renégociation des loyers, le déménagement des magasins en centre-ville vers des zones commerciales, la réduction des stocks et du nombre de fournisseurs.